GUIGNOL de Lyon

« GUIGNOL »
A Lyon, les habitants de la capitale de la soierie durent au XIIIe siècle, lors du déclin des métiers à tisser, se reconvertir dans de nouvelles professions…

C’est ainsi que Laurent Mourguet endosse l’habit d’arracheur de dents sur les places publiques. Pour dérider ses malheureux patients de leur douleur et pour attirer la clientèle, il monte de distrayants spectacles de poupées de son invention et Guignol est ainsi créé vers 1808.


images_9


Personnage haut en couleur à la langue bien pendue, ouvrier canut utilisant le parlé lyonnais et des expressions truculents, Guignol dénonce l’injustice sociale en prenant le parti des petites gens.

Guignol_de_Lyon

Accompagné de Gnafron, un savetier joueur buveur de Beaujolais, et de sa femme, Madelon, Guignol connaît un tel succès qu’abandonnant progressivement le parterre des places publiques, il s’installe avec toute sa troupe dans les cafés puis dans le tout Lyon.

Les décors de son petit théâtre sont des lieux typiques de la ville de Lyon comme le café du Soleil sur la place de la trinité dans le quartier Saint Georges.

Guignol_et_gnafron


Depuis près de 200 ans Guignol n’a de cesse de nous amuser et de jouer les gazettes, il devient l’emblème de la ville de Lyon et des Lyonnais. Aujourd’hui encore, il tient une place privilégiée dans le cœur des Lyonnais et on peut bien sûr le rencontrer rue Saint Jean dans le Vieux Lyon…

Guignol_Vieux_Lyon